Partenariat Pag-La-Yiri et Nouvelle Planète : faire de la maraîcher-culture un créneau porteur pour les populations

Du 27 octobre au 13 novembre 2012, l’Association Pag-La-Yiri a reçu une délégation de l’ONG suisse Nouvelle Planète. Cette visite s’inscrivait dans le cadre du démarrage des travaux d’un site maraîcher expérimental au sein du siège de l’Association Pag-La-Yiri à Zabré.

A l’instar des autres contrées du Burkina Faso, l’agriculture demeure la principale source d’emploi et de moyens d’existence des populations (surtout les femmes) de la zone d’intervention de l’Association Pag-La-Yiri. Pour ce faire, l’Association Pag-La-Yiri et l’ONG Nouvelle Planète entendent faire de la maraîcher-culture un secteur porteur pour les populations cibles de leur partenariat. C’est cet objectif qui sous-tend la mise sur pied d’un site maraîcher expérimental au siège-même de l’Association Pag-La-Yiri à Zabré.
Deux semaines durant, une équipe de 22 campeurs (burkinabè et suisse) ont entamé la concrétisation de ce projet d’intérêt majeur. Ils se sont donc mis à l’œuvre à travers des activités de désherbage, de préparation de planches et de pépinières, de repiquage et d’arrosage de jeunes plants, de construction de clôture de protection dudit site, etc. Travaillant avec enthousiasme, la plupart des membres de la délégation suisse affirment : " Nous entretenons déjà des jardins potagers chez nous. Bien que le sol soit un peu dur ici, c’est un plaisir pour nous de travailler la terre avec nos amis de Pag-La-Yiri et de savoir que dans quelques mois, tout cet espace sera couvert de nombreuses cultures maraîchères".
Couvrant une superficie de 0,25 hectares, ce site maraîcher se présente comme une source de générations de revenus pour un bon nombre de membres (hommes comme femmes) de l’Association Pag-La-Yiri. Ils pourront cultiver diverses spéculations qu’ils écouleront sur les marchés de la localité et se procurer ainsi des revenus. A l’Association Pag-La-Yiri, Emile Bambara est formateur en maraîcher-culture et horticulture. Il déclare : " Dans la zone de Zabré des légumes comme la laitue, le choux et le persil se vendent bien sur le marché. Si nos membres s’appliquent bien sur ce nouveau périmètre, ils pourront tirer des revenus très intéressants à partir de ce site"
Aujourd’hui, le projet est entrain de progressivement prendre corps. Cela, au grand bonheur de tous ceux et toutes celles qui ont participé à sa réalisation. De son côté, l’équipe de campeurs burkinabè n’a aucun doute quant à la durabilité de ce projet naissant. C’est l’avis partagé par Noëlie Gouba : " Si j’ai la chance de figurer parmi les personnes qui vont exploiter le périmètre, je promets de donner le meilleur de moi-même. J’ai vu, ailleurs, des gens tirer de bons profits à travers le maraîchage ".
En plus de ses membres, l’Association Pag-La-Yiri entend faire profiter les activités de son site expérimental à d’autres personnes qui voudront l’exploiter.
Le site servira également de lieu de formation pour les personnes qui désirent maîtriser davantage l’activité de la maraîcher-culture car selon M. Bambara, le renforcement des capacités est une nécessité pour toute personne qui aimerait améliorer l’activité qu’elle mène. Pour le cas spécifique du maraîchage, notre interlocuteur constate que cette activité absorbe beaucoup de personnes dans la zone de Zabré mais, peu de gens la maîtrisent réellement. Toute chose qui vient confirmer de la pertinence de ce projet de mise sur pied du site de formation en maraîcher-culture par l’Association Pag-La-Yiri et la fondation Nouvelle Planète.

Souleymane ZARE

4 décembre 2012, par ZARE Souleymane

 

L’ASSOCIATION PAG-LA-YIRI a pour principaux partenaires :
L’Etat burkinabè et ses structures déconcentrées et décentralisées,
Le Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG),
Le Fonds National pour l’Education Non Formelle (FONAENF),
Le Réseau d’Accès aux Médicaments Essentiels (RAME),
Emmaüs International, Emmaüs Région Afrique, Emmaüs Finlande,
ONG Croix du Sud (Italie),
La Fondation Nouvelle Planète (Suisse),
L’Institut International de Communication pour le Développement (IICD),
L’Union Européenne (UE),
La Fondation ICO,
L’ONG MARTTA (Finlande), etc.

Accueil | Admin | Réalisation YP